Beauté de la peau - Crème naturelle de Béatrice

La beauté de la peau est le résultat d'une alimentation saine et équilibrée, d'une bonne hygiène de vie. Sa première nourriture est l'eau, et il est conseillé de boire un litre et demi d'eau par jour pour lui assurer une bonne hydratation. D'autre part, il faut savoir que la peau entretient une relation particulière avec le foie et les autres émonctoires, reins et intestins. Elle évacue les toxines quand ils sont surchargés, et se surcharge à son tour, s'encrassant, et perdant son éclat et sa santé.

La peau a besoin d'acides gras essentiels qui permettent le transport des vitamines A.D.E.K. Ils contribuent à la souplesse et à la fluidité des membranes cellulaires, sont de puissants antioxydants qui freinent la formation de radicaux libre. Les AGE agissent favorablement sur la peau pour la conservation de sa souplesse, en prévention des rides et du vieillissement par déshydratation.

La vitamine A ou provitamine A(béta-carotène) permet le renouvellement des cellules épithéliales, et protège la peau de l'action oxydante des radicaux libres. C'est leur "insaturation" qui rend les acides gras plus fragiles. L'oxygène de l'air s'y fixe et les "oxyde". C'est le phénomène de "rancissement", d'autant plus important que le nombre de doubles liaisons est élevé. Ainsi une huile d'olive constituée d'acide oléique (mono-insaturée à double liaisons) va rancir moins vite qu'une huile de tournesol à deux doubles liaisons. La vitamine A agit encore sur la kératinisation des cellules, et augmente leur multiplication . Le béta-carotène est apporté par le beurre, les pissenlits, carottes, épinards, et persil. Il stimule grandement les défenses immunitaires, et rentre en synergie avec les vitamines C, E et B6, ainsi que le zinc, le calcium et le phosphore.

La vitamine E que l'on trouve dans les huiles végétales première pression à froid, principalement dans l'huile de germe de blé, est le protecteur majeur des acides gras. Elle les stabilise en empêchant qu'ils soient altérés par des molécules oxydantes. Elle augmente le pouvoir conservateur de l'humidité cutané, protège les membranes cellulaires et réduit les dommages causés dans les tissus. En effet, une fois oxydés, les acides gras, constitutifs des membranes cellulaires, perdent leurs propriétés de filtres sélectifs et la cellule à laquelle ils appartiennent peut devenir poreuse, ou perdre ses capacités de communication avec son environnement nourricier.

Dans ce dernier cas, ne recevant plus ni oxygène, ni nutriment, la cellule devient anaérobie, première étape de la cancérisation. Une réaction en chaîne se produit, qui gagne les cellules voisines.

Au niveau de la peau, cela se traduit par l' apparition de rides et de zones mal hydratées et distendues. Ces vitamines anti-oxydantes sont donc d'une extrême importance, elles doivent être associées à la vitamine C, aux caroténoides, auxquels s'ajoutent les oligoéléments sélénium et zinc. Ce dernier, présent dans le hareng, les huitres, champignons et levure de bière, est indispensable à la transformation des acides gras. Le sélénium est un antioxydant majeur, un protecteur des cellules cutanées, anti-cancer et anti-toxique.

La vitamine D aide à fixer le calcium et le phosphore. Transformée par les rayons solaires, elle agit sur la formation des tissus, le squelette, le système nerveux, la synthèse de l'ADN et l'ARN. Elle entre en synergie avec la vit. E, le béta-carotène, le calcium, le phosphore et le zinc. On la trouve dans l'huile de foie de morue ou de flétan, le poisson, les algues marines ou le germe de blé.

APPORTS QUOTIDIENS:

Il faut manger des poissons dits "gras" (saumon, thon, hareng, maquereau, sardine, cabillaud…) deux à trois fois par semaine, des fruits de mer ou de la viande rouge au moins une fois par jour, accompagnés de carottes, brocolis, épinards, potiron (caroténoides). Une consommation de trois fruits par jour en dehors de repas, est nécessaire. Utiliser, pour les salades, des huiles première pression à froid, telles que colza, soja, noix, germe de blé, olives…. Eviter le sucre, et privilégier les fromages à pâte cuite, sans exagération. Les céréales doivent être complètes et biologiques

  

BEAUTE DE LA PEAU ET PLANTES: Je vous indique ici la meilleure association de plantes efficaces pour retrouver une belle peau.

- La RACINE de BARDANE: a une action dépurative, antibactérienne et antifongique. Elle est utilisée en cas d'acné, d'eczéma, de furoncle ou de psoriasis.

- La VERGE D'OR: favorise l'élimination des déchets de l'organisme, notamment dans les maladies de peau.

- La PENSEE SAUVAGE: a une propriété anti-oxydante grâce à la présence de vit. E et élimine les toxines. Ces trois plantes donnent de très bons résultats dans le traitement des infections cutanées liées à une insuffisance d'élimination (acné, dermatoses, eczéma, allergies…)

  

BEAUTE DE LA PEAU ET COMPLEMENTS NUTRITIONNELS.

Un complément en huile de bourrache, en zinc, béta-carotène et vitamines E optimise l'éclat, la souplesse et la douceur de la peau. Il combat la sècheresse, la rugosité, le manque d'éclat de certaines peaux, et lutte contre les effets de l'âge, du soleil, de la pollution et du stress.

  

BEAUTE DE LA PEAU ET ANTI-OXYDANTS

Ce sont les vitamines A.E.C, associées à quatre oligo-éléments anti-radicalaires : le sélénium, le zinc, le cuivre et le manganèse. On ajoute à cela le silicium organique, qui protège la souplesse et l'élasticité des tissus. Tous ces éléments, indispensables à notre santé globale, concourent à la beauté, l'éclat et la jeunesse de la peau.

  

PROPRIETES ANTI-INFLAMMATOIRES DES HUILES VEGETALESLES PROSTAGLANDINES

  

L'inflammation est une réponse normale de l'organisme à un traumatisme et fait partie des phénomènes normaux de réparation des tissus. Les acides gras essentiels, tout en étant indispensables à l'élaboration des structures nerveuses, et à l'étanchéité des membranes cellulaires, ont pour produits terminaux des médiateurs que l'on appelle des prostaglandines.

 

Ces prostaglandines, de la série omèga 6 et oméga 3, débouchent, après plusieurs transformations enzymatiques, sur des PGE 1 et des PGE 3 anti-inflammatoires. Les PGE 2, dérivés de la consommation de viande et de produits animaux conduisent à l'inflammation. 

  

Les huiles végétales utilisées doivent être impérativement de première pression à froid, non raffinées. Avec le concours de la vit. B.6, du magnésium et du zinc, les acides gras essentiels concourent à réduire efficacement les problèmes inflammatoires, tout en ayant une action bénéfique sur la peau, en régulant le fonctionnement des cellules sébacées.

Elles ont un rôle important contre l'eczéma, l'acné, la chute des cheveux, les allergies, les oedèmes, le psoriasis, les ongles cassants, l'asthme, etc… En atténuant les rides, et en hydratant la peau, les AGE agissent sur la beauté et l'éclat de la peau. 

Ces huiles végétales sont à la base de mes cosmétiques. Je vous en donne l'explication avec chacune de mes crèmes. C'est ainsi que je soulage vos douleurs, et réduis vos problèmes de peau, tout en sélectionnant la qualité de mes produits, et en respectant la nature. .